Les crânes de cristal ,lien avec l'Atlantide

Publié le par dossiermystere

Les crânes de cristal
En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges a 17 ans lorsque avec son père adoptif, l'explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges, ils découvrent un crâne en cristal de roche dans les ruines d'un temple de la cité Maya "des pierres tombées" à Lubaantùn, au Belize. ( 1 )

En dehors de l'absence des sutures crâniennes, c'est une reproduction quasi parfaite d'un crâne humain féminin. ( 2 )
Il pèse 5 kg . Il est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s'ajustant exactement à la partie supérieure.

Les propriétés optiques du crâne sont étonnantes :

* éclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites.
* Frappé à l'arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense (susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

Certaine de son authenticité, Anna accepte de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard.

Après 6 mois de tests, les conclusions tombent :

* Il est constitué d'un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium "piézo-électrique" anisotrope
* Les deux morceaux sont taillés dans le même bloc de cristal de roche.
* Aucune trace d'instrument, ni marque microscopique quelconque.
* Sans trace d'usinage, il est impossible de dater sa fabrication ( le cristal ne vieillit pas ).
* Avec une technologie moderne au diamant il faudrait un an de travail pour obtenir l'aspect extérieur ( avec des traces d'usinage, ce que ce crâne n'a pas ! ), quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité est encore plus difficile.
La fabrication manuelle aurait requis 300 années de labeur continu !

Un chercheur de l'équipe aurait déclaré :
" Ce sacré truc ne devrait même pas exister ! "

Il existe d'autres crânes de cristal, dont la découverte ou l'acquisition ne sont également jamais clairement établies.


Nick Nocerino, propriétaire d'un crâne de cristal baptisé "Sha-Na-Ra" a fondé un institut de recherche parapsychologique afin d'étudier leurs propriétés "psy".

Jo Ann Parks est détentrice de "Max" et Norma Redo est la propriétaire du crâne à la croix reliquaire.

En 1996, tous les trois ont accepté de prêter leur crâne au British Muséum à fin d'expertise.

Cinq crânes ont été étudiés, les trois précédemment cités, ainsi que celui du British Muséum et celui du Smithonian Institute.

Un gobelet de cristal daté d'au moins 500 ans av. J.C., et un crâne moderne fabriqué en 1993 en Allemagne par Hans-Jürgen Henn ont servi de témoins.

Le crâne du British Muséum et celui du Smithonian Institute portent des traces d'usinage.

Quant au crâne à la croix reliquaire, les dents ont été retouchées ainsi qu'évidemment le trou que les espagnols ont percé pour y introduire la croix.

Et... silence ! Pour "Max" et "Sha-Na-Ra" : "No Comment" !!!

Depuis, les autorités du British Muséum refusent obstinément non seulement de livrer leurs conclusions mais également de dire pourquoi !!!

Nous avons là un nouvel exemple de la démission des scientifiques devant un objet impossible.

Une légende Maya est attachée à ces crânes de cristal : lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie.
Selon leur tradition, ces crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs venus du ciel !!!



http://www.ldi5.com/archeo/crist.php

Suite...
Révélation imminente du Secret du Sphinx : le Crâne de Cristal akhashique
Selon Barbara Marciniak, auteur de « Messagers de l'Aube », de « Famille de Lumière », et canal célèbre aux États-Unis, un important site archéologique aurait été mis à jour en 2001 à Gizeh, puis immédiatement classifié “top-secret” et entouré d'un périmètre de sécurité par l'armée égyptienne en raison de pressions de la CIA. Ce site apporterait en effet des preuves irréfutables, non seulement de l'existence de l'Atlantide mais aussi des raisons de la fin tragique de la civilisation atlante. Edgar Cayce fut le premier à révéler l'existence en Égypte de cette salle d'archives secrète et à en annoncer la découverte à notre époque.

(Cf. Edgar Cayce : « Les Mystères de l'Atlantide revisitée. » - Éd. de Mortagne)

Dès 1933, il avait même donné sous vision médiumnique une description précise de l'emplacement :
« En terre égyptienne, dans un lieu où l'on pénètre à partir de la patte droite du Sphinx, se trouve la salle des archives de l'humanité. Ces archives vont depuis le commencement des temps où l'esprit prit forme et commença à descendre sur cette Terre. Elles comportent l'histoire de toutes les nations de la Terre, l'histoire de la destruction finale de l'Atlantide, et l'histoire de la construction de la Pyramide de l'Initiation, avec les noms des individus, des lieux, avec les dates et les temps où ces archives seront à nouveau ouvertes...

Car, avant le changement d'époque, (”avant le changement d'époque” = avant le passage à l'Ère du Verseau) ” la vérité sera révélée. On retrouvera ces documents. Mais on ne pourra pénétrer dans les salles souterraines, en partant de la patte droite du Sphinx, que lorsque les temps seront révolus et que les changements auront été accomplis dans cette phase de l'existence humaine “. Edgar Cayce – 1933

Sous une forme un peu différente, la même prophétie fut confirmée trente ans plus tard, dans un monastère du Tibet, à Andrew Tomas par celui que les théosophes ont pris l'habitude de désigner sous le nom de “Maître Tibétain.” Le Maître D.K. y annonçait l'avènement, à notre époque, d'une Ère meilleure qu'il nomme “le Cycle de Tara,” avec “le Signe du Cœur” pour emblème, un Âge où toute l'humanité doit se rassembler autour de l'idée de Fraternité.

Après avoir exhorté chacun à se préparer à de grands bouleversements, à choisir clairement son camp entre la Lumière et les Ténèbres, la Fraternité et l'Égoïsme, et à s'engager dans le combat en vue de cet avènement, il ajouta : « ... Gardiens des legs culturels des civilisations disparues, Nous ouvrirons les caveaux secrets de l'Égypte et démontrerons l'existence, en un lointain passé, d'une science et d'une technologie hautement avancées. Sur leurs écrans de télévision, les spectateurs pourront contempler les brillantes réalisations de l'antique Atlantide. Ils comprendront qu'ils risquent de subir la même destruction. Dès que le Sphinx de Gizeh aura lancé son avertissement, soyez prêts à de grandes choses ! ... » Le Maître Tibétain - Tashi Lhunpo - 1966 (Extrait de « Shambhala, Oasis de Lumière » d'Andrew Tomas (Éd Robert Laffont),
retranscrit dans « Hilarion : le Temps des Tribulation »s (Éd Ramuel).

Trente années s'écoulèrent à nouveau après cette prophétie, jusqu'en ce jour de Pâques 2000 où Monique Mathieu canalisa à son tour la vision suivante :

... J'ai devant moi un crâne de cristal. Il me parle et me dit :

“Sur terre, je représente ce que vous pourriez appeler toutes les lois spirituelles, toutes les lois qui font que l'homme puisse vivre pleinement sa vie, pas simplement au côté de ses frères humains, mais dans la conscience de l'Unité parfaite avec toute vie sur ce monde et à l'extérieur de ce monde”.

Il me dit aussi :

” On est sur le point de me trouver en Égypte, pays si cher au cœur de ce canal qui s'exprime. Le moment est venu, je vais me révéler en même temps que tous ces outils merveilleux qui ont été implantés sur ce monde, je vais révéler ma puissance aux êtres humains, à ceux qui seront à ce moment-là en mesure non seulement de me comprendre, mais aussi de mettre en application l'immense connaissance qui se trouve en moi “...Association DU CIEL A LA TERRE, Extrait du bulletin N°42 Channeling de Monique Mathieu (2ème trimestre 2000)

Barbara Marciniak et Anne Givaudan ont confirmé la récente découverte à Gizeh de preuves de l'existence de l'Atlantide. (Cf. Anne Givaudan : Alliance - Éd. S.O.I.S. et Barbara Marciniak : « Pleialian Sessions »)

Une salle secrète aurait ainsi effectivement été identifiée. Elle pourrait abriter le treizième crâne de cristal : relié à la mémoire des douze autres, ce crâne contiendrait des archives relatant en détails toute l'histoire de la civilisation atlantéenne, de sa création, de son apogée, puis de sa décadence et de sa chute. Cette mémoire apporterait la preuve irréfutable de la supériorité technologique de cette civilisation sur la nôtre, et elle permettrait d'établir de manière infaillible que c'est bien à cause de l'orgueil des Atlantes et de leur transgression progressive de la Loi d'Amour, que leur continent fut finalement englouti lors d'un effroyable cataclysme. Le crâne apporterait également la preuve que les dieux du panthéon égyptien n'étaient pas des « divinités », au sens où l'entendent généralement les scientifiques de nos jours, mais bien des envoyés d'Orion, venus initier Thot à la religion solaire, et lui transmettre les clés de l'anti-gravitation et de la dématérialisation/rematérialisation en vue de l'édification des pyramides. Il semble que les Égyptiens aient été en contact avec de nombreuses civilisations extraterrestres. Les initiations qui avaient lieu dans la Grande Pyramide ouvraient au néophyte l'accès à la multidimensionnalité et aux mondes d'outre-espace. Au cours des 10 dernières années, on a découvert, en Amérique centrale, plusieurs crânes de cristal, vraisemblablement sculptés à l'époque précolombienne par des hommes possédant des moyens technologiques “impossibles” en ces temps-là.
Les médiums qui ont eu l'occasion de travailler sur les crânes de cristal anciens, affirment avoir senti une puisante énergie émaner d'eux. Plusieurs d'entre eux ont même rapporté, grâce à des visualisations psychiques l'histoire complète des civilisations ayant possédé ces crânes.

Le problème est que ces visions ne concordent pas entre elles. A leur tour, bon nombre d'observateurs croient que les crânes de cristal antiques ont des propriétés dépassant de loin celles d'un morceau de quartz ordinaire. Par exemple lorsqu'on projette des images devant une assistance fournie, certains spectateurs voient distinctement des formes se dessiner à l'intérieur du quartz.Representation “holographiques” dont l'origine a été débattue par différents chercheurs. De plus Browe pense que sur une photographie du crâne Mitchell-Hedges, on distingue clairement le profil d'un OVNI. Simple illusion d'oblique ?

Le pouvoir curatif semble être également l'une des vertus des crânes de cristal. Anna Mitchel-Hedges nous a raconté qu'elle reçu plusieurs lettres de personnes luis disant qu'elles se sentaient beaucoup mieux depuis qu'elles avaient vu “son crâne de cristal”. Certaines même luis confiaient que la simple vue de l'objet leur avaient permis de recouvrer la santé alors qu'elles étaient atteintes de maladie soi-disant incurable.On avait diagnostiqué à Joke Van Dieten une tumeur cérébrale importante peut de temps après qu'elle eu acquis son crâne de cristal. Ses médecins pensaient qu'après deux opérations du cerveau, dans le meilleur des cas, elle resterait sérieusement paralysée.

Quelques jours après la dernière opération, Joke quitta l'hôpital pour ne jamais y retourner. Elle est convaincue, aujourd'hui, que le crâne est entré dans sa vie pou l'aider à franchir ce cap difficile. En fait alors qu'elle se reposait en suisse, l'infirmière qui la soignait, aperçue une forme à l'intérieur du crâne de cristal, située à l'endroit correspondant à l'emplacement de la tumeur de Joke, comme si le mal avait été absorbé par la roche.En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges, alors âgée de 17 ans, se trouvait au Honduras britannique (rebaptisé Belize après la décolonisation) avec son père, qui était un anthropologue réputé.

Ensemble, ils découvrirent une étrange sculpture de cristal de roche en forme de crâne féminin dans les ruines d'une ancienne cité maya, sur le site de Lubaantùn.

Certaines propriétés de ce crâne, attestées des années plus tard par des experts en cristallographie de la société Hewlet-Packard, sont tout à fait étonnantes :

- Il est constitué d'un quartz naturel extrêmement pur et rare : du dioxyde de silicium piézo-électrique anisotrope.

- Les deux parties qui le composent proviennent du même bloc de quartz.

- Il ne porte aucune trace d'usinage ni d'instrument quelconque, même microscopique. Il est donc impossible à dater car le cristal ne vieillit pas.
- Quand il est éclairé par le dessous, la lumière jaillit par ses orbites.

- Quand il est frappé à l'arrière par les rayons du Soleil, un faisceau lumineux intense, susceptible de mettre le feu à la végétation, jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

- Sa fabrication manuelle, si elle avait été possible, aurait nécessité au moins 300 années de travail en continu. Avec la technologie moderne au diamant, il aurait fallu plus d'une année, sans toutefois être certain de pouvoir parvenir à un résultat rigoureusement identique. Frederic et Anna Mitchell-Hedges se passionnèrent tous deux pour cet objet et passèrent chacun de longs mois à l'étudier. Ils apprirent ainsi qu'il existe une tradition occulte héritée des anciens Mayas, selon laquelle 12 crânes aux propriétés similaires à celui découvert au Belize se trouvent disséminés en différents endroits de notre planète. Les Mayas affirmaient également que, ” lorsque le treizième crâne de cristal, le Cristal-Maître, serait découvert, viendrait l'avènement d'un Nouvel Âge de l'humanité”. Depuis la découverte des Mitchell-Hedges, au moins huit crânes de cristal “féminins” dispersés à travers le monde ont déjà été officiellement identifiés et répertoriés (ce qui laisse supposer qu'il pourrait en exister en réalité une douzaine, voire treize comme le prétend la légende). Cinq de ces crânes ont déjà été étudiés (dont le célèbre “Max” détenu par Jo Ann Parks). Trois d'entre eux ont notamment été prêtés il y a quelques années pour analyse à une équipe de chercheurs du British Museum. Or, les autorités du British Museum refusent obstinément non seulement de livrer leurs conclusions, mais également de dire pourquoi ! C'est donc une nouvelle fois vers les médiums que l'on est obligé de se retourner pour tenter de projeter une lumière sur l'origine et la finalité de ces crânes. Car soit les scientifiques ne peuvent pas encore comprendre certaines choses, soit ils ne veulent pas les admettre, soit encore ils refusent de les divulguer.

Les médiums et les channels qui ont eu l'occasion de travailler sur l'un ou l'autre de ces crânes de cristal anciens ont tous affirmé avoir senti une puissante énergie émaner d'eux (énergie ayant d'ailleurs déjà permis de guérir différentes personnes atteintes de maladies ou de tumeurs réputées incurables). Certains d'entre eux ont même rapporté, grâce à des visualisations psychiques, l'histoire complète des régions et des civilisations où ces crânes avaient jadis été déposés, tous s'accordant à dire que les crânes sont avant tout d'extraordinaires banques d'information.

Ainsi, la canadienne Carole Wilson a-t-elle reçu en 1990 le message suivant, juste après avoir capté l'énergie du crâne d'Anna Mitchell-Hedges :
Vous cherchez à connaître les origines de ce réceptacle que vous appelez “crâne de cristal”... Je vous dirai qu'il a été façonné il y a de nombreux milliers d'années par des êtres d'une intelligence supérieure... Il a été formé par une civilisation qui a précédé ceux que vous appelez les “Mayas”. À de nombreux égards, notre niveau de civilisation était, “à l'époque” comme vous dites, très en avance sur celle que vous avez aujourd'hui... Ce réceptacle contient les esprits de beaucoup et les esprits d'un seul... Il n'a pas été fait par des moyens que vous appelez “matériels”. Il a été moulé dans sa forme présente par la pensée. Les pensées et la connaissance sont cristallisées dans ce réceptacle... Ce réceptacle est cristallisé au moyen de la pensée... Ainsi l'information a été cristallisée dans ce réceptacle... Nous avons placé une forme de pensée en langage pur dans ce crâne... Une grande part du monde que nous avons créé, nous l'avons créé avec l'Esprit. L'Esprit crée la matière. Vous comprendrez cela et la technologie du cristal sera offerte en plus amples détails à ceux qui la comprennent... car le cristal est une substance vivante et on peut infuser l'Esprit dans la matière... Vous cherchez des informations sur les autres réceptacles de l'Esprit... Il y aura d'autres réceptacles découverts... car ils sont plusieurs... car toute la connaissance n'a pas été donnée à un seul homme et à un seul Esprit... Chacun des réceptacles contient l'information sur l'endroit où sont les autres... “. Extrait du Livre « Le Mystère des Crânes de Cristal » de Chris Morton et Ceri Louise Thomas.

Références :

http://www.dinosoria.com/crane_cristal.htm

http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?s=&act=ST&f=69&t=2941

http://secretebase.free.fr/

http://membres.lycos.fr/jaumotte111/crystalchild.htm

http://www.ldi5.com/archeo/crist.php


__________________________________________________
Ma théorie sur le sujet

Si vous avez lu attentivement mon blog, vous etes probablement appercu du lien qui existe entre l'atlantide et le triangle des Bermudes. Et bien,je vais continuer ma lancer par ma théorie des crânes de cristal. Vous avez lu que les Atlantes possédaient une technologie hautement supérieure à la nôtre et qu'ils utilisait les pouvoirs du cristal pour de nombreuses choses. Et si ces crânes de cristal,qui sont en passant fait avec une technologie encore inégalée aujourd'hui ,avaient été fabriqués par les Atlantes.Et si lors de la migration vers d'autres continents (avant et pendant la destruction du continent),ils s'étaient réfugiés entre autre vers l'Amérique du sud,aux endroit ou les crânes de cristals ont étés trouvés ?..

Pensée de moi-même

Commenter cet article